Outils pour utilisateurs

Outils du site


cr:2018-03-16

Soirée en salle du 16 mars 2018

Présents : Michel, Pascal, Richard, Philippe, Francis, Christophe, Jean-Christophe, Fred

Quiz

Quel est le volume d'une quantité d'eau liquide contenant autant de molécules que d'étoiles dans l'univers ?
(à 20°C sous 1 atmosphère)

Réponse : on estime le nombre d'étoiles en multipliant le nombre de galaxies par un nombre moyen d'étoiles : 2.1022 En utilisant le volume d'une mole et le nombre d'Avogadro (6.1023), on obtient 0.6 cm3, soit un peu plus qu'un dé à coudre (clin d’œil ;-) à Marie-Lise : en cherchant bien on trouve des points communs entre couture et astronomie !).
Solution trouvée très vite par Pascal.
Attention, ce sont des estimations, c'est surtout l'ordre de grandeur qui est important.

La conclusion est que les molécules sont vraiment très petites et très nombreuses, et qu'on ne trouve pas des nombres astronomiques qu'en astronomie…
Peut-être vaut-il mieux compter les gouttes d'eau dans la mer que les molécules dans une goutte d'eau !

Événements à venir

Vendredi 30 mars 21h : conférence Insight à l'observatoire de Jolimont Par Philippe Laudet du CNES.

L'observatoire de Jolimont est ouvert au public tous les vendredis soirs pour des visites très intéressantes.
Nous proposons d'y aller le vendredi 6 avril à 21h30.
Action Fred : contacter l'observatoire

Ces 2 dates sont dans l'agenda du club.

Les aurores de Norvège

Jean-Christophe nous montre des photos d'aurores, prises au cours de son voyage le long des côtes de Norvège, début mars.
A cette latitude, les constellations circumpolaires sont plus nombreuses, et le cygne est visible plein nord !!

Hommage à Stephen Hawking

Un film à voir : Une merveilleuse histoire du temps

Article dans l'Express avec une vidéo (1:38) sur les apparitions de S. Hawking dans les médias, non sans humour.

Le rayonnement de Hawking expliqué par Jean-Pierre Luminet (6:19)

Ce rayonnement est extrêmement faible :
“Pour une masse solaire, [la] durée [d'évaporation d'un trou noir] est environ 1057 fois plus grande que l'âge de l'univers, illustrant le fait que l'évaporation de trous noirs stellaires est totalement négligeable. Par contre, des objets de masse 1019 fois plus faible qu'une masse solaire, soit de l'ordre d'un milliard de tonnes, ont un temps d'évaporation inférieur à l'âge de l'univers.”

Rayon de Schwarzshild : taille du trou noir fonction de sa masse (3km pour une masse solaire)

Le livre de Roland Lehoucq “Faire des sciences avec Star Wars” (téléchargeable en PDF), contient un chapitre (page 38) très intéressant sur les trous noirs et le rayonnement de Hawking. Ce pourrait même devenir une source d'énergie pour l'humanité, à condition de “capturer” un trou noir d'une taille intéressante. Pas pour demain…

Un numéro hors-série de Pour la Science sur S. Hawking, téléchargeable gratuitement ici. Merci à Pierre-Michel pour l'info.

Présentation du projet de spectroscope LOWSPEC

Pascal nous présente un nouveau projet de bricolage : fabriquer un spectroscope avec des pièces imprimées en 3D.

Il s'agit d'un modèle appelé LOWSPEC du site web thingiverse qui regroupe des fichiers d'impression 3D créés par des bricoleurs. L'un d'eux a créé ce modèle de spectro, dont les pièces en plastique sont à imprimer en 3D.

Le prix de revient serait très inférieur à un modèle type Alpy (au total 2200 € avec module de calibration).

Une bonne idée de bricolage et aussi un bon moyen de débuter en spectro pour pas cher.
Bravo Pascal pour cette excellente trouvaille !

Actions :

  • Pascal regarde l'impression 3D (https://www.3dhubs.com/ pour trouver un fabricant dans le coin)
  • Fred regarde l'achat des optiques

Démo de Nafabox, un clone d'Astropibox

Pascal nous fait une démo du Nafabox, un “mini-PC” qui permet de piloter une monture, les prises de vues et même l'autoguidage. Tout en logiciels libres.

Nafabox embarque une suite Ubuntu pour l'astro.
Côté hardware, il s'agit d'un Tinkerboard (Asus), plus puissant qu'un Raspbery Pi 3.

La démo est faite avec écran (port HDMI) + clavier et souris bluetooth.

Attention il consomme plus qu'un Pi.

On peut s'y connecter en wifi + VNC (y compris depuis Android avec un client VNC).

cr/2018-03-16.txt · Dernière modification: 2018/03/21 23:16 par fred.pailler