Outils pour utilisateurs

Outils du site


cr:2015-12-02

Occultation d'étoile par un astéroïde le mercredi 2 décembre 2015 à Bélesta

L'objectif de cette soirée inhabituelle était l'observation d'une occultation d'étoile par un astéroïde.
Ces observations permettent de collaborer avec des chercheurs professionnels qui étudient les trajectoires et les formes des astéroïdes.

Ces occultations sont fréquentes mais :

  • il faut se situer sur la trace au sol (ou pas très loin),
  • il faut que l'étoile ne soit pas trop faible (pour qu'elle soit visible au T300 + caméra),
  • si possible que l'horaire soit “raisonnable”,
  • et bien sûr que le temps soit clair.

Pascal avait proposé le phénomène suivant : (1114) Lorraine astéroïde de 69km de dia occulte pendant 6 sec UCAC4-493-006725 vers 22h10 UT soit 23h10 TL

Infos détaillées sur cette étoile (VizieR) : 493-006725 dans le catalogue UCAC4 ou 0666-00122-2 dans le catalogue Tycho-2

Le temps était splendide, avec un ciel calme et très clair à Bélesta (et du brouillard autour de Toulouse !).

La mobilisation a été forte chez Adagio et au club de Fonsegrives, et deux équipes ont été constituées pour travailler au T82 et au T300.

Observation au T82

Patrick, Jean-Marie, Laurent, Cédric.

Au T82, drift-scan réussi : prise de vue prolongée sans suivi ⇒ les étoiles sont sous forme de trainées, avec un trou lors de l'occultation.

Image prise au T82 :

Observation au T300

Marie-Lise, Vincent, Fred, rejoints par Pascal et Jean-Christophe.

Chaîne d'acquisition vidéo avec boîtier horodateur IOTA + Camera Watec.

Une petite frayeur car 10 minutes avant le phénomène nous n'avions toujours pas la caméra sur le bon champ d'étoiles… Avec à l'inverse une grosse émotion lorsque nous avons vu “en direct” l'extinction de l'étoile sur l'écran du PC d'enregistrement !

Résultats : Vidéo du phénomène

Courbe de luminosité avec TANGRA 3 :

  • Début de l'occultation : 22h11min 08sec 404msec (UTC)
  • Fin de l'occultation : 22h11min 10sec 404msec
  • soit une durée d'exactement 2.00 sec = 50 trames d'acquisition de 40ms (25fps)

⇒ Mise en évidence d'une corde de 24km en lien avec la vitesse apparente de 12km/s de cet astéroïde de 69km dans sa plus grande dimension.

Retour d'expérience :

  • Faire une procédure de survie avec PRISM (recaler PRISM sur le télescope, pointer une étoile, afficher les étoiles du catalogue UCAC…).
  • Comprendre pourquoi l'identifiant de l'étoile dans le catalogue UCAC de PRISM n'était pas le même que celui du phénomène (UCAC4-493-006725).
  • La chaîne d'enregistrement avec PC linux + VLC est validée. L'affichage de la vidéo peut se figer, mais l'enregistrement disque continue. Voir cependant les remarques de Euraster : “L'enregistrement présente des frames dupliquées (même temps incrustés, Ex : frames 40 et 41) et d'autres probablement sautées. A regarder de plus près, en terme de vitesse d'écriture, du modèle de grabber, de CPU ou de processus inutiles en mémoire.
  • Comment calculer les incertitudes ? Cf. remarque Euraster “Pour l'incertitude, AOTA donne +/-0.09s pour D et +/- 0.02s pour R.
  • Attention aux clés USB formatées en FAT : elles ne permettent pas les fichiers de plus de 4Go.
  • Il faut bien bloquer le T300 pour que le goto marche bien.
  • Voir comment orienter la caméra pour avoir le nord en haut. Le nord doit être repérable sur l'oculaire.
  • Chercher le champ avec l'oculaire de 32mm. Ensuite le remplacer par la caméra et faire le focus. Si on a besoin de remettre l'oculaire, ne pas déplacer le tube du porte-oculaire mais plutôt faire coulisser l'oculaire dedans : de cette manière on évite de perdre le focus caméra.

Résultats consolidés avec d'autres observateurs

Voici le graphe des mesures de tous les observateurs de cette occultation, qui permet de “deviner” la forme de l'astéroïde. Notre mesure est le segment 5.

cr/2015-12-02.txt · Dernière modification: 2017/10/20 23:02 par fred.pailler